Stain

Mode
26 juillet 2022

Combien vaut la durabilité d'un vêtement ?

Vous vous êtes déjà demandé si la durabilité coïncide avec l'accessibilité financière ? Combien pensez-vous qu'un vêtement fabriqué avec des tissus recyclés devrait coûter ? Nous posons cette question presque comme si la réponse était évidente, mais elle reste toujours un grand point d'interrogation pour tout le monde.

Sustainable-fashion-worth

L'industrie de la mode est considérée comme l'un des secteurs ayant le plus d'impact sur l'écosystème, tant en termes de production que de détérioration des produits.

La mode et la durabilité vont de pair depuis plusieurs années maintenant, mais aujourd'hui, le respect de l'environnement est presque devenu une tendance, plutôt qu'un devoir. Historiquement, et aujourd'hui encore plus, l'industrie de la mode est considérée comme l'une de celles qui ont le plus d'impact sur le système, tant en termes de production que de détérioration des produits et de déchets. Le vêtement a longtemps joué un rôle de bien éphémère, d'importance secondaire et facilement remplaçable, mais ces dernières années, notre sensibilité aux questions environnementales s'est accrue et le nombre de consommateurs choisissant des vêtements durables a augmenté en conséquence.

MAIS QU'EST-CE QUE CELA SIGNIFIE D'ÊTRE DURABLE, OU D'ESSAYER DE L'ÊTRE ?

L'objectif des marques, qu'il s'agisse de fast-fashion ou de maisons de haute couture, est de fabriquer des vêtements "propres", qui ne contribuent pas à la pollution et n'impliquent pas l'exploitation de la main-d'œuvre, mais reflètent une approche responsable et éthique, tout en conservant un style et des formes avant-gardistes. Les exemples de marques créant une mode "propre" ne manquent pas, comme vous le savez. Deux d'entre elles sont Martin Margiela et Stella McCartney, qui, dès le début, se sont attachés à donner à leurs marques une empreinte durable, en réutilisant des vêtements vintage pour en faire de nouveaux. La liste s'allonge encore. En bref, la durabilité, le recyclage et la mode circulaire sont à la mode aujourd'hui et tout le monde (espérons-le) veut s'y préparer !

Revibe-reworked-vintage

DURABLE OUI, MAIS COMBIEN CELA COÛTE-T-IL ?

Le prix final d'un vêtement résulte de l'agrégation de plusieurs éléments, tels que les matières premières, la fabrication, l'emballage, le travail humain, la livraison, etc. Un cheminement qui coûte en moyenne plus cher pour un produit durable que pour un produit non durable.

Tout d'abord, les tissus d'origine naturelle coûtent plus cher que les synthétiques, près de deux fois en moyenne, car ils sont fabriqués de manière à minimiser l'impact sur l'environnement et sont donc également disponibles sur une base zéro kilomètre. En outre, un produit durable a pour objectif d'être durable et donc de perdurer dans le temps. Un tel objectif ne peut être atteint que grâce à des techniques de confection de haute qualité, qui exigent un travail de précision et de patience. Un niveau d'expertise qui, de toute évidence, est difficile à trouver sur le marché et, s'il est trouvé, il exige une juste reconnaissance monétaire.

Les techniques de couture de haute qualité sont difficiles à trouver sur le marché et, si elles sont trouvées, elles exigent une juste reconnaissance monétaire.

Nous pourrions continuer à analyser tous les coûts de la chaîne d'approvisionnement du secteur (que diriez-vous d'un article d'investigation consacré à ce sujet ?), mais la conclusion est déjà claire : la mode durable est chère et a ses raisons de l'être. Cependant, pour nous, le prix semble trop élevé parce que nous nous y sommes tellement habitués. La cause ? La fast fashion, un mouvement qui a radicalement changé nos habitudes d'achat, en nous faisant croire que nous pouvons payer n'importe quel produit à un prix avantageux. Nous recherchons la qualité "sous-payée" en courant après l'utopie de la mode démocratique. De beaux tissus, un traitement méticuleux des matières premières, un engagement durable et responsable envers les travailleurs et les lieux de travail, ainsi qu'une distribution ayant un impact environnemental aussi faible que possible, sont autant d'aspects qui demandent à être récompensés.

Nous recherchons la qualité sous-payée en poursuivant l'utopie de la mode démocratique.

Mais je veux élargir l'argument et soutenir que oui, la mode peut-être démocratique, mais pas le style. L'instantané social qui s'est dessiné dans l'ère post-pandémique est évident : les riches deviennent plus riches, les pauvres plus pauvres. Mais chacun conserve ses propres habitudes malgré le fait que le scénario actuel de la mode décrit une 'crise humanitaire dévastatrice et prolongée'. Il apparaît qu'avec la pandémie, il y a eu un véritable vol de salaire contre des millions de travailleurs, une quête de "démocratie" sans la respecter.

Greenpeace-fashion-show

Autrefois, la consommation de mode était radicalement différente. On achetait peu mais pour un prix plus élevé, et surtout par nécessité ; souvenez-vous de ces vêtements qui duraient toute une vie ou plus ? Aujourd'hui, le shopping se fait par ennui, car il est accessible partout et en grande quantité. La rapidité avec laquelle la mode évolue et le désir de toujours rester à la mode s'opposent à l'approche durable que les gens veulent maintenir.

QUI SONT LES GRANDS PROMOTEURS DE LA MODE DURABLE AUJOURD'HUI ?

La génération Z est celle qui fait le plus pour adopter l'approche circulaire, préférant les marques qui prennent part au changement. Peut-être que, à l'heure actuelle, les barrières de prix maintiennent la plupart d'entre eux à l'écart du marché, mais ils ne tarderont pas à devenir les principaux clients de cette nouvelle façon de consommer la slow fashion.

La bonne communication sur les initiatives durables dans la mode est essentielle et c'est ce qui nous a fait défaut dans le passé. Comme le dit Silvia Mazzanti, Sustainability Manager chez Save the Duck, "la durabilité est un voyage fait de cohérence et de transparence; ce voyage n'a pas de point final et s'enrichit de nouvelles opportunités à chaque étape franchie, vers la poursuite d'objectifs de plus en plus ambitieux."

"La durabilité est un voyage fait de cohérence et de transparence; ce voyage n'a pas de point final et s'enrichit de nouvelles opportunités à chaque étape franchie" - S.Mazzanti

Tant en tant que producteurs qu'en tant que consommateurs, nous ne devons pas avoir peur du fait que nous ne sommes pas parfaits dans nos habitudes. Au contraire, nous devons toujours chercher à nous améliorer.

Publié par

Anna De Bortoli

Tags

Partager

Collabore avec Stain

Vous souhaitez partager vos idées sur l'upcycling, la mode durable et le monde de la technologie ? Contactez-nous et envoyez-nous vos idées d'articles. Nous ferons en sorte qu'elles soient publiées sous votre nom !